Image default
Santé

Mettre des protéines dans son assiette à Noël ?

Dinde ou pigeon ?

Pour faire suite à nos conseils alimentaires sur les soirées de réveillon, voici un petit comparatif des plats et viandes que vous pouvez choisir de mettre dans vos repas de Noël… On parle ici de la volaille bien sur, et les valeurs nutritionnelles ci-dessous correspondent à celles de la viande, cuite, sans la peau, sans sauce et sans farce. La comparaison est tout de même intéressante, car toutes les volailles ne sont absolument pas égales quand il s’agit de regarder les valeurs nutritionnelles. Voilà le top 5 des viandes de Noël, de la moins riche en protéine à la plus riche en protéine qui vous aidera à garder votre équilibre alimentaire et vos muscles en bonne forme !

N°5 : Le chapon : coq castré pour être plus tendre, c’est justement cela qui fait de lui une viande blanche relativement grasse, en fait la plus riche en lipides (matières grasses) de notre petit palmarès des volailles de Noël. En effet pour 100g de viande, on trouve 26,4g de protéine mais surtout 12g de lipides. Ce n’est donc pas la volaille la plus efficace pour accumuler de la protéine sur votre repas festif.

N°4 : La caille : oiseau migrateur plus petit que la perdrix, c’est un gibier très recherché. Dans nos assiettes, si vous servez, pour changer de la dinde, de la caille à vos invités, vous leur donnerez 20g de protéine pour 100g de viande, pour 9g de lipides. C’est donc une viande moins grasse que le chapon, mais également moins riche en protéine. Un meilleur choix, mais pas encore optimum.

N°3 : La pintade : oiseau dodu et omnivore, la pintade est domestique chez nous mais vit à l’état sauvage dans d’autres parties du monde. C’est un choix raisonnable pour votre repas de Noël, puisque sa viande comprend 23,3g de protéines pour 100g et 6,4G de lipides. Vous pouvez donc vous servir une portion de 200g qui vous permettra d’atteindre une très correcte dose de 46g de protéines environ pour 12g de lipides, ce qui reste raisonnable. Un bon choix donc.

N°2 : La dinde : reine de Noël, véritablement, la dinde est un véritable bonheur diététique dans notre assiette. Sa viande (le blanc) contient un très bon 29,4g de protéines pour seulement 2,9g de lipides. Un excellent choix, puisqu’une portion de 150g vous permet déjà d’accumuler environ 45g de protéines, ce qui est amplement suffisant a priori pour votre repas de fêtes, tout en ayant suffisamment peu de lipides. Attention tout de même aux marrons, qui pourraient venir tout chambouler (les marrons sont très gras).

N°1 : Le pigeon : le champion de notre classement, et c’est une surprise, c’est le pigeon. Avec lui, vous allez forcément surprendre vos invités et les étonner. Et en plus, vous aurez choisi une viande qui diététiquement est extrêmement riche en protéine, plus encore que notre amie la dinde. En effet, dans 100g de viande de pigeon, vous aurez 37g de protéines pour seulement 3g de lipides, un ratio très bien optimisé !

Alors pour Noël et des repas de fête plein de protéines pour garder vos petits muscles, tous à vos pigeons !!! Et ce n’est qu’à moitié une blague !

N’oubliez bien sur pas de prévoir quelques entraînements tout de même et de boire beaucoup d’eau pendant vos repas.

A lire aussi

CBD en France, quelles sont les nouveautés de cette tendance ?

administrateur

Le régime Sati, régime indien !

Irene

Régime Cretois

Irene

Lentilles et régime, calories des lentilles : font-elles maigrir ?

Irene

Comment combattre sa cellulite ?

Irene

Les méfaits des mauvais matelas sur la santé

sophie

Les boissons pour maigrir : ce qu’il faut retenir

Irene

La fondue savoyarde fait-elle grossir ? – Calories fondue savoyarde – La fondue savoyarde au régime

Irene

La méditation pour atteindre la sérénité de son être

Redactissimo