Image default
Jardin

Qu’est-ce qu’un bonsaï ?

Vous avez certainement vu ces petits arbres en pot. Les bonsaïs sont à la fois mystérieux et fascinants, et finalement peu de personnes savent vraiment de quoi il s’agit. Pourtant il suffit de s’intéresser à cet art pour comprendre ce qu’est un bonsaï.

Un bonsaï est avant tout un arbre

Au risque de vous décevoir, il ne s’agit pas de graines magiques qu’il suffit de faire pousser pour obtenir un peut bonsaï à la forme parfaite. Non, un bonsaï est avant tout un arbre, comme ceux que l’on trouve à côté de chez nous. Il ne s’agit pas non plus d’une espèce d’arbre en particulier. Même si beaucoup de bonsaïs sont faits à partir de plantes originaires d’Asie, il est tout à faire possible d’utiliser des variétés qui poussent localement.

Ce qui fait un bonsaï, c’est la lente transformation à travers des techniques particulières et un entretien régulier. Un bonsaï ne se crée pas en un claquement de doigts, il faut voir ça comme un processus itératif qui va durer des années.

Le but est de donner l’illusion d’un vieil arbre en pot, bien plus vieux qu’il ne l’est vraiment. Le bonsaï est de créer un monde imaginaire, avec un nombre limité d’éléments, et de raconter une histoire. Cela fait intervenir à la fois des techniques horticoles mais également des éléments esthétiques directement hérités de la culture zen. C’est ainsi que le minimalisme et l’apparence du temps qui passe sont des notions importantes dans la mise en forme d’un bonsaï.

Comment s’initier au bonsaï ?

Régulièrement, les linéaires des grandes surfaces sont inondés de ces petits arbres venus tout droit de Chine après un long voyage en bateau. Leur prix modique a pour beaucoup permis un premier pas dans l’art du bonsaï. Mais beaucoup se sont soldés par des échecs, car ces bonsaïs sont typiquement des variétés subtropicales qui sont le plus souvent placés en intérieur, ou pire à côté de la télé ou sur la table du salon. Au bout de quelques semaines, beaucoup meurent à cause de ces conditions de culture qui ne sont pas adaptées.

Le mieux est d’acheter un bonsaï dans une pépinière spécialisée, le professionnel vous conseillera sur la meilleure essence en fonction de vos envies. Ce sont des arbres parfaitement acclimatés qui doivent rester dehors. Si vous avez un jardin c’est parfait, mais simplement un balcon peut suffire à débuter une collection de bonsaïs.

N’hésitez pas non plus à vous rapprocher de clubs, il y en a certainement un proche de chez vous. Vous pourrez y avoir de nombreux conseils sur l’entretien et la mise en forme, sous le regard d’amateurs avertis. Car si vous restez seuls dans votre coin, vous allez rapidement vous sentir désemparer et ne saurez pas trop quoi faire et quand. Donc autant profiter de l’expérience des autres et débuter une passion qui va certainement devenir dévorante !

A lire aussi

Pourquoi procéder à l’élagage des arbres dans son jardin?

Tamby

Quel salon de jardin choisir pour son extérieur ?

Journal

Choisir entre les types de piscine et les endroits où la placer

Laurent

Tailler un chêne : les principes de base

Tamby