Image default
Business

Santé et dépenses, les bons à savoir

Vous avez beau prendre soin de vous, vous ne serez jamais à l’abri d’un incident de santé. En outre, vous devez passer par des consultations médicales au moins une fois par an pour votre bilan de santé annuelle. À cela s’ajoutent quelques dépenses supplémentaires pour certains soins. Focus sur les charges imprévues ou non liées à votre état de santé et comment vous pouvez minimiser ces dernières.

 

Combien coute une hospitalisation ?

Les principaux frais médicaux concernent notamment l’hospitalisation. Pour 3 jours minimum dans les cliniques privées ou les hôpitaux, vous devriez régler quelques milliers d’euros. Tout dépend des soins et des examens qui ont été nécessaires pour votre rétablissement.

Sachez également que vous devez payer le prix de la location de la chambre qui sillonne les centaines d’euros la nuitée. Et si vous avez fait appel à un service d’ambulance, tant privé que venant de la clinique, pour votre transfert, celui-ci vous sera encore facturé.

Les opérations lourdes sont bien évidemment ce qui coute le plus cher en cas d’hospitalisation. Chaque matériel et produit utilisé pour ces dernières est facturé aux patients ou à sa famille. À cela s’ajoute les visites et les suivis post et préopératoires. Mais heureusement, il est possible dans certains cas de demander une couverture ou une prise en charge par un tiers payeur.

 

Les médecins : devenus des placeurs de produits

Le recours à une assurance complémentaire santé est d’autant plus conseillé de nos jours que les médecins semblent vouloir davantage placer des produits pharmaceutiques que de soigner les patients. C’est un fait ! On ne sort plus d’un cabinet médical sans avoir besoin d’un expert-comptable Forest pour le calcul du budget des traitements à acheter. C’est une tendance qui résulte aussi d’une ancienne pratique des patients qui n’avaient confiance qu’aux médecins qui utilisaient les médicaments.

Pourtant, cette pratique ne fait plus l’unanimité sur le marché. Et pour cause, le prix des dispositifs médicaux et des soins a largement augmenté depuis quelques années. Si bien que grand nombre d’entre les patients ne peuvent plus accuser le coup. Surtout qu’aux factures des soins s’ajoutent le dépassement d’honoraire des médecins.

 

Une assurance santé complémentaire : comment ça marche ?

Malgré la présence de la couverture de la sécurité sociale, les patients ont un ticket modérateur assez élevé. Aussi, pour minimiser les charges en cas de problèmes de santé, l’expert-comptable à Forest, Uccle, Saint-Gilles, Bruxelles ou à Ixelles conseille la souscription à une assurance santé complémentaire.

C’est une couverture santé qui vient s’ajouter à la prise en charge de la sécurité sociale afin de vous aider à minimiser le reste à chaque. Avec une entreprise d’assurance privée, vous pouvez n’avoir à payer que 20 % de la facture totale de vos frais de soins.

Ce n’est pas une assurance obligatoire. Cependant, dans la mesure où les démarches pour y prétendre sont simples et à portée de clics, elle reste une prestation assez intéressante. Non seulement une assurance de ce genre pourra impacter sur la santé de votre portemonnaie, mais vous aurez également droit à une meilleure qualité de soin.

A lire aussi

Communication digitale, pourquoi la placer dans la stratégie globale de l’entreprise ?

Claude

Tout savoir sur les immobilisations corporelles en Belgique

Irene

Webmarketing, quelle importance pour votre entreprise ?

Claude

Gros plan sur la sécurité lors d’événements d’entreprise

Journal

Pourquoi l’achat d’un système d’alarme vaut-il la peine ?

Christophe

Logiciel de gestion de ressources humaines, un levier pour le développement de l’entreprise

Claude

Révolutionnez l’art de la table avec la vaisselle en bambou !

Claude

Comment améliorer la motivation de ses équipes ?

Claude

Les avantages et inconvénients de la banque en ligne

Irene