Image default
Santé

Quels sont les modes d’administration de la propolis ?

Produit miracle de la ruche, la propolis est utilisée à diverses fins par l’homme depuis la nuit des temps. Ses bienfaits sur la santé sont étayés par des études scientifiques.

Historique et composition de la propolis

Romains, Grecs, Hébreux et Egyptiens de l’Antiquité utilisaient la propolis pour ses vertus antibactériennes, cicatrisantes et immunostimulantes. Des tablettes datant du Moyen-âge décrivent aussi des préparations médicales pour le traitement des affections respiratoires et des maladies de la bouche. Des utilisations non médicales sont aussi relatées, notamment la fabrication de vernis qui ont enduit les violons de Stradivarius et la confection de préparations servant à momifier les morts.

La propolis provient des bourgeons et de l’écorce de certaines essences d’arbres : frêne, pin, épicéa, ormes, saule, chêne, aulnes, marronnier… Les abeilles collectent la résine produite par ces végétaux pour en faire une sorte de mastic qu’elles utilisent pour combler les fissures dans leur ruche. La substance préserve la colonie des invasions microbiennes liées à la putréfaction des cadavres d’animaux intrus dans leur habitation.

La propolis est composée pour moitié de résines et de baumes, le reste étant constitué de cire, d’huiles essentielles et de pollen. Cette composition varie en fonction de la région, du type d’arbre et de la saison. La propolis a aussi une teneur intéressante en flavonoïdes, des molécules reconnues pour leur forte capacité antioxydantes et leurs effets protecteurs et dilatateurs des vaisseaux sanguins, ainsi que des vitamines et des principes aromatiques. Une ruche produit entre 100 à 300 gr de propolis par an.

Les formes d’utilisation de la propolis

La propolis est proposée dans le commerce sous de multiples formes. Elle peut être utilisée sous sa forme de pastilles à sucer ou de gomme à mâcher pour soigner les petites affections de la bouche. Elle est également disponible en solution alcoolique ou teinture mère pour stimuler les défenses naturelles de l’organisme contre de nombreuses maladies infectieuses pendant plusieurs mois.

La propolis s’administre aussi sous forme de spray pour le traitement des maux de gorge. L’industrie pharmaceutique la commercialise également en gélules sirop et sous de formes galéniques adaptées à différentes affections et pour un meilleur confort d’utilisation. En cosmétologie, elle est présente sous forme de lotion, crème, savon, rouge à lèvres ou shampoing. La poudre de propolis est quant à elle utilisée pour éliminer les toxines, purifier le système digestif et booster le système immunitaire.

A lire aussi

La fondue savoyarde fait-elle grossir ? – Calories fondue savoyarde – La fondue savoyarde au régime

Irene

Les bienfaits de l’huile de cannabis : ce que dit la science

administrateur

Le boeuf bourguignon fait-il grossir ? – Calories boeuf bourguignon – Le boeuf bourguignon au régime

Irene

Mettre des protéines dans son assiette à Noël ?

Irene

Maigrir par le froid, c’est plus facile et efficace

sophie

2 astuces pour Perdre 5 kg sans jamais les reprendre

Irene

L’alimentation pour maigrir : les 7 groupes d’aliments

Irene

Pourquoi choisir la filière médecine ?

Irene

Les dragibus font-ils grossir ? – Calories dragibus – Les dragibus au régime

Irene