Image default
Maison

Les clés pour bien choisir son serrurier

Les clés pour bien choisir son serrurier
4 (80%) 1 vote[s]

Le secteur de l’agroalimentaire n’est pas le seul à faire face à des scandales. Il en existe aussi dans de nombreux secteurs comme celui du milieu médical, de l’industrie cosmétique ou encore de l’habitation. Et parce que personne n’est à l’abri d’un incident de serrure, gros plan sur les astuces pour trouver un serrurier en bon et due forme. 

Les raisons de faire appel à un serrurier

Porte de l’habitation claquée en laissant les clés derrière soi, serrure coincée ou encore clé cassée à l’intérieur du barillet notamment, les sources de dysfonctionnement au niveau des serrures ne manquent pas. Et, malheureusement personne n’est à l’abri. Dans tous les cas, mieux vaut s’en remettre à un serrurier en cas d’incident, mais aussi pour installer une porte blindée. Et pour cause, il n’y a rien de mieux qu’un serrurier pour opérer un dépannage d’urgence ou installer de nouveaux dispositifs de fermeture. 

Les astuces pour bien choisir un professionnel

Dans la précipitation, on appelle souvent le premier numéro téléphone que l’on trouve. Or, il est préférable de se poser et d’opter pour un professionnel, un expert dont c’est le métier. Exit donc les artisans qui promettent de réparer en même temps les pannes électriques, les fuites d’eau ou qui veulent tout changer. Mieux vaut faire intervenir un professionnel compétent qui a une habilitation. En parallèle, ce dernier doit être en mesure de présenter un certificat de la société pour laquelle il travaille – comprenant le numéro Siret notamment – mais aussi présenter un devis détaillé de son intervention sans oublier de transmettre la grille tarifaire avant sa prestation en précisant s’il applique une majoration (jour férié, week-end, horaires de nuit notamment). Il est aussi possible de se faire une opinion, d’avoir une idée d’après le matériel à disposition. En parallèle en cas d’intervention, le serrurier doit être en mesure d’installer un système provisoire si la réparation demande des pièces spécifiques qu’il faut commander. 

Pour finir, il est important de récupérer et de conserver le matériel défectueux, défaillant. Ce dernier sera utile en cas de litige éventuel, mais aussi et surtout, si l’assureur le demande. Dans le pire des cas, en cas de litige, il faut adresser à la personne une « mise en demeure » via une lettre recommandée avec accusé de réception. Dans la mesure où aucun accord à l’amiable n’est conclu sous 8 jours, il est possible de saisir un juge.

Related posts

Comment débarrasser sa maison sans se fatiguer

Irene

Alpha, conciergerie et nettoyages en Suisse romande

Redactissimo

Bien aménager sa cuisine

Journal

Avoir une cabine de douche parfaite et bien équipée

Irene

Réparation d’une porte blindée : à qui faire appel ?

administrateur

Déboucher une fosse septique : ce qu’il faut faire !

Tamby