Image default
Santé

Comment choisir sa maison de retraite ?

Partir en maison de retraite relève plus souvent d’un besoin que d’un choix, surtout quand la personne âgée est victime d’un important état de dépendance ou que sa santé se dégrade.

Cela implique un changement d’environnement et de vie qui n’est pas facile à gérer, mais la maison de retraite est avant tout un espace de vie et de soins pour les seniors.

Aussi, vu qu’il s’agira probablement d’une de ses dernières demeures, il convient de bien choisir sa résidence pour personnes âgées en tenant compte de certains critères comme les tarifs, la qualité des soins, la situation familiale, l’emplacement…

Guillaume de viafamilia-grand-age.fr nous aide à faire le tour des points à ne pas louper :

Quels sont  les types d’établissements existants ?

Pour bien choisir une maison de retraite, la première chose à faire est de trouver l’établissement adapté.

Vous trouverez des Ehpad (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), des USLD (Unités de Soins Longue Durée) soutenues par un hôpital et destinées aux pathologies chroniques ainsi que des résidences autonomie ou service qui sont des établissements privatifs associés à des services collectifs. Ils sont toutes conventionnés.

Après, il faut choisir entre une structure privée administrée par des sociétés commerciales ou un établissement privé non lucratif relié à une association ou une fondation. Mais vous pourrez aussi opter pour un établissement public.

Actuellement, il existe aussi une solution d’hébergement chez des accueillants familiaux. Mais préférez toujours les établissements labellisés avec la norme LF de l’Afnor ou le label de certification Qualicert.

Le tarif des maisons de retraite

Le choix d’une maison de retraite dépend aussi de votre budget. En moyenne, il faudra compter environ 2 200 euros par mois. Cependant, de grandes différences existent suivant l’emplacement de la structure, par exemple c’est plus cher en ville et certaines structures privées proposent des tarifs aux environs de 6 000 euros par mois.

Les maisons de retraite ne sont pas très bien remboursées néanmoins, il existe des aides comme l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie). Il est possible de la toucher dès 60 ans, et son montant dépendra du niveau de dépendance et des revenus du senior. Cette aide est versée tous les mois, et ce, sans durée de limitation.

Il y a aussi l’ASH (Aide Sociale à l’Hébergement) donnée par le département. Mais pour l’obtenir, il faut avoir épuisé ses épargnes, son patrimoine et ses biens immobiliers.

Les bonnes questions à se poser

Lors de la visite des maisons de retraite, ayez le réflexe de poser certaines questions :

Vous devrez savoir comment peut-on s’y rendre, l’existence ou non d’un parking, la commodité des alentours …

Demandez aussi à voir les chambres pour savoir si elles sont équipées ou si elles peuvent accueillir des meubles. Prenez aussi en considération les parties communes. Voyez si elles sont petites ou grandes pour recevoir la famille en toute intimité et pour permettre de nouer facilement des liens avec le personnel et les autres résidents.

Considérez en même temps les horaires des repas, leur préparation, sur place ou ailleurs, et l’affichage du menu.

Mais SURTOUT n’oubliez pas de demander des informations sur le personnel soignant, notamment leur nombre et leur disponibilité les nuits et les week-ends, ainsi que sur les soins paramédicaux et les prestations supplémentaires comme un podologue ou le kiné.

Enfin, informez-vous également sur les activités, les animations et les lieux de promenade.

Related posts

Quels sont les modes d’administration de la propolis ?

Claude

Comment se débarrasser de ces troubles obsessionnels du comportement qui vous pourrissent la vie ?

Claude

Comment choisir sa clinique pour un implant fessier ?

Tamby

Tout savoir sur le plexus solaire

Tamby

Assistance personne âgée, quel est l’intérêt d’une résidence médicalisée ?

Claude

Le Doctonat : Qu’est ce que c’est ?

administrateur