Image default
Enseignement & formation

Parents divorcés : comment se comporter avec les enfants ?

Vous avez pris la décision de divorcer et vous devriez l’annoncer aux enfants. Les souffrances que vont assumer vos enfants seront plus ou moins importantes. Ils vont changer de comportement et doivent penser à un nouveau cadre de vie et à de nouvelles habitudes, et même à des nouveaux visages. Dans ce genre de situation, il est toujours difficile de garder sa place de bon parent et de rester attentif et bienveillant.

Annoncer le divorce aux enfants, ce n’est pas facile.

Comment leurs enfants vont réagir à l’annonce du divorce. Voilà la plus grande crainte des parents qui décident de se séparer. En effet, c’est une réalité difficile à anticiper. Il convient néanmoins de noter que les répercussions du divorce sur l’enfant dépendent de sa tranche d’âge, autrement dit de son stade d’évolution. De la culpabilité et de l’anxiété pourront être générées par le fait de demander à un enfant de choisir entre ses parents. En effet, d’un côté, se sentir obliger de choisir crée de l’anxiété. De l’autre, il y a la peur de représailles venant du parent méprisé. Pour un enfant, être infidèle à un parent génère un sentiment de culpabilité immense. En raison de ce choix difficile et complexe, l’enfant peut connaître de la douleur et la colère. Il convient néanmoins de noter les répercussions du divorce sur l’enfant dépendent de sa tranche d’âge, autrement dit de son stade d’évolution. Tout le monde est également perdant dans ce scénario.

Soyez un bon exemple pour vos enfants.

Bien que votre mariage n’ait pas fonctionné comme vous l’aviez imaginé, prenez tout de même le temps de penser à votre enfant. Même si vous vous sentez déçu et en colère, n’oubliez pas que vous êtes l’adulte et les enfants doivent respecter leurs parents. Votre rôle de parents vous oblige à être un bon exemple. Évitez donc de critiquer votre ex-conjoint de votre enfant. En effet, vous lui apprenez à être critique et à porter des jugements. Même si votre vie de couple a été remplie de commentaires sarcastiques et nuisibles, essayez de vous conduire autrement dans votre réalité post divorce. En outre, si après le divorce, votre conjoint vous parle encore mal aux yeux de votre enfant, le mieux, serait de se taire. Cela ne diminue en rien le niveau de respect de votre enfant à votre égard. En outre, si après le divorce, votre conjoint vous parle encore mal aux yeux de votre enfant, le mieux serait de se taire.
Par ailleurs, éviter à tout prix de dire du mal de votre ex-conjoint à votre enfant. Il ne doit pas en savoir plus sur les raisons pour lesquelles vous vous êtes divorcé. Personne ne supporte qu’on parle mal de quelqu’un qu’elle aime. Autrement dit, si vous attaquez votre ex, vous poussez votre enfant à le défendre.

Par ailleurs, vous ne devriez pas partager trop d’informations sur les difficultés de la vie à votre enfant. Cela ne fera que le bouleverser. C’est d’ailleurs pour lui une façon de lui demander de l’aide alors qu’il n’y peut rien. Vous pourrez par exemple lui expliquer que vous devrez être intelligents sur la façon dont vous allez dépenser l’argent, au lieu d’entrer dans les détails. Sachez que c’est votre responsabilité, pas celle de votre enfant. Hormis cela, il ne faut pas donner aux enfants l’impression que vous ne pouvez pas les gérer, même si c’est le cas. Cela est important qu’ils ne perdent pas leur sentiment de sécurité. Vos enfants ont toujours besoin d’être rassurés.

A lire aussi

Utiliser son smartphone pour s’entraîner à la batterie, c’est possible

administrateur

Comment devenir un bon leader ?

Irene

Les essentiels sur le métier du commissaire aux comptes

Claude

Devenir menuisier aluminium : formations, qualités requises, missions et carrière

Claude

Les critères requis au métier de couvreur

Tamby

Les jeunes d’aujourd’hui et la nouvelle technologie

Irene

Comment évoluer professionnellement ?

Journal

Les bonnes raisons de suivre un stage de dessin

Odile

Le soutien scolaire au collège est-il véritablement efficace ?

Tamby