Image default
Enseignement & formation

Les essentiels sur le métier du commissaire aux comptes

Notez cet article

La France compte des milliers de commissaires aux comptes qui sont répartis entre les grandes enseignes de renoms jusqu’aux cabinets de proximité. Sa nomination dans l’entreprise peut être obligatoire ou non selon le seuil de son effectif et chiffre d’affaires et surtout en fonction de son statut juridique. Beaucoup le considèrent comme étant une personne soumise par la loi. Son avis est pourtant essentiel pour la survie et le bon fonctionnement des entreprises. Tour d’horizon sur ses missions.

Que fait un commissaire aux comptes ?

Le commissaire aux comptes est un auditeur légal et indépendant qui exerce une mission diversifiée au sein des sociétés anonymes ou commanditées par actions. Il a tout le contrôle sur les comptes annuels de ces derniers. Son travail consiste à vérifier leur régularité et sincérité. Il a le droit de demander des documents ou informations supplémentaires concernant ces comptes. Il peut aussi être amené à recommander une procédure de contrôle dans le cas d’une irrégularité.

La mission d’un commissaire aux comptes ne se limite pas uniquement à la vérification et confirmation. Il est aussi dans son devoir de prendre connaissance de l’environnement financier de l’entité où il travaille, puis d’informer le procureur sur la réalité financière de celle-ci.

Ses conseils sont aussi incontournables que ce soit sur le plan social qu’en fiscalité, dans le domaine de gestion et aussi en droit des affaires.

Quelle formation pour devenir commissaire aux comptes ?

Toutes les écritures comptables ne passent pas inaperçues devant les yeux d’un commissaire aux comptes. Ceci explique que le passage dans une école de comptabilité est obligatoire pour occuper un tel poste. Tous les candidats intéressés par cette filière doivent également justifier d’une formation agrée équivalent à un Bac+8 et d’un diplôme d’expertise-comptable. La formation commissaire aux comptes n’est cependant pas suffisante pour qu’ils puissent mettre leurs acquis en pratique. Il faudrait donc par la suite passer un stage rémunéré au sein d’un cabinet.

Quelles sont les qualités d’un commissaire aux comptes ?

Le métier d’un commissaire aux comptes est une mission importante qui requiert un certain nombre de qualités. Il faut non seulement une personne rigoureuse et méthodique, mais aussi organisée et réactive.

Parce que son travail est basé sur une relation de confiance entre l’entreprise, les clients, les fournisseurs, les partenaires et les actionnaires, le sens de la discrétion s’avère donc obligatoire. Mais il n’y a pas que ça. Pour devenir commissaire aux comptes que ce soit au sein d’une grande entreprise ou un cabinet, la maîtrise des logiciels de comptabilité est aussi très recommandée.

Related posts

Comment évoluer professionnellement ?

Journal

Les jeunes d’aujourd’hui et la nouvelle technologie

Irene

Réussir à trouver son premier emploi grâce à la formation par alternance

Journal

Comment augmenter les chances de décrocher un emploi ou de réussir un business ?

Irene

A qui faire confiance pour une formation profesionnalisante ?

Claude