Image default
Immobilier

Courtier Immobilier: Conseils, Astuces, Aide et Informations Importantes !

Courtier Immobilier: Conseils, Astuces, Aide et Informations Importantes !
5 (100%) 1 vote

Selon les statistiques, les Français sont de plus en plus nombreux à faire appel à un courtier immobilier ; que ce soit pour acheter leur résidence principale, réaliser un investissement locatif ou encore faire racheter leur prêt immobilier. Pourquoi donc ces acteurs économiques suscitent-ils autant d’intérêt ? Le point en quelques lignes. Un courtier immobilier est par définition un intermédiaire entre le particulier, le vendeur et les acheteurs potentiels. Son rôle consiste également à négocier entre les parties respectives.

Quels Sont ses Rôles ?

Le courtier immobilier a diverses tâches.  Si son client est acheteur, le courtier immobilier l’aide à déterminer son budget, ce qu’il souhaite acquérir ainsi que le lieu où il souhaite acheter. Dans ce but, il sélectionne les offres qui correspondent aux attentes du client. Il peut alors visiter les lieux voire accompagner son mandataire lors des visites. En outre, il estime la qualité du bien et les éventuels coûts de rénovation. Il aide ensuite l’acheteur à négocier le prix et les conditions d’acquisition du bien. Il conseille le client sur les plans juridiques et financiers de l’acquisition. Il s’occupe enfin de produire la documentation concernant l’achat. S’il est sollicité par le vendeur, il doit chercher un acheteur, en publicisant la vente, en inscrivant le bien à vendre sur des bases de données immobilières et en se mettant en contact avec des courtiers mandatés par des acheteurs. Il informe le client des conditions du marché, l’aide à fixer le juste prix et s’occupe alors d’organiser les visites de la propriété en question. Il donne des informations en terme de loi et en dernier lieu, il dresse le contrat de vente. Par ailleurs, agissant dans le domaine de la location, il se charge de trouver les locataires, de faire visiter les lieux et de rédiger les contrats de location ou les baux au nom de ses clients.

Quelle Nuance entre Courtier et Courtage ?

Le courtage en immobilier est la profession exercée par le courtier immobilier et lorsqu’il s’agit de sociétés, on parle d’entreprises de courtage.

Quelle Législation Encadre Cette Profession ?

Le métier de courtage en immobilier est régi par la loi 70-9 du 2 janvier 1970 dite loi Hoguet (du nom de son initiateur Michel Hoguet). Selon cette loi, ainsi que son décret d’application du 20 juillet 1972, le courtier en immobilier doit satisfaire certaines conditions afin d’exercer son métier. Il doit d’abord justifier d’une aptitude professionnelle (comme être titulaire
d’un diplôme de niveau bac + 2 dans des formations qui concernent les domaines juridique, économique ou commercial). Il doit souscrire en outre aux assurances nécessaires (assurance responsabilité professionnelle). Troisièmement, ce métier lui impose d’être titulaire d’une carte professionnelle décernée par la préfecture. Et pour détenir cette carte, il devra faire preuve d’une expérience ou avoir une formation en immobilier. Par ailleurs, il doit détenir un mandat écrit qui l’autorise à opérer une négociation ou à s’engager pour le compte du bailleur ou du propriétaire du bien. Enfin, il doit établir le coût de ses services et ne sera payé qu’en fonction d’une vente réelle, après signature du
contrat de vente.

Et pour les Honoraires ?

Le courtier est payé selon la commission qu’il reçoit d’une transaction. La plupart des courtiers pratiquent un tarif variant de 5 à 7 % du montant de la transaction selon les types de bien (appartement, maison, terrain…) et selon les régions (marché actif ou non). Dans tous les cas, la transaction est proportionnelle au prix de la vente et n’excède jamais 10 %. Par conséquent,
son salaire dépend de ses résultats sur le terrain. Concernant un courtier travaillant dans une entreprise de courtage, il peut gagner un salaire de base équivalent au SMIC.

Être Courtier et Autoentrepreneur ?

Un courtier immobilier peut également exercer son métier en tant qu’autoentrepreneur. Effectivement, le statut d’autoentrepreneur lui est accordé tant que son chiffre d’affaires ne dépasse pas les 32 900€.

Comment Trouver un Bon Courtier Immobilier ?

L’un des critères pour choisir un bon courtier immobilier est le sentiment de confiance qu’il peut inspirer à son client. Un bon courtier doit en outre être joignable, réactif et disponible. D’autre part, en qualité de conseiller financier, il est préférable de prendre en compte les banques avec lesquelles ce dernier passe des conventions car il faut savoir que certains courtiers travaillent avec deux banques quand d’autres travaillent avec dix établissements de crédit. Il est donc plus intéressant de s’orienter vers ceux qui ont le plus de conventions, la gamme de prêts étant plus importante. Et pour éviter les mauvaises surprises, le client doit toujours demander des frais de dossier avant toute prestation.

De prêt à Assurance : Quelles Solutions ?

À propos de prêt, le courtier peut anticiper le prix du prêt immobilier par simulation, permettant ainsi au client de connaître le montant de ses échéances. Ce calcul étant fait avec les meilleurs taux du marché (taux mis à jour de régulièrement) permet au client d’éviter un éventuel surendettement et d’être fiché au Fichier des incidents de remboursement des crédits au particulier (ou FICP). Et en cas de fichage pour surendettement, le courtier pourra défendre son mandataire auprès des banques. Pour éviter des problèmes de remboursement (par exemple en cas de chômage), un organisme financier impose au client de souscrire à une assurance prêt qui lui garantit d’être remboursé ; le client doit alors étudier l’étendue des couvertures via une assurance simulation. Ainsi, l’utilisation d’une assurance simulation permet d’obtenir un devis, de couvrir son emprunt et éviter un non remboursement en cas de chômage, d’invalidité, etc.

Bilan

Mettant en oeuvre tout leur savoir-faire afin de trouver les solutions les plus avantageuses et les mieux adaptées à leur client, les courtiers en immobilier, également appelés « chasseurs immobiliers », sont de plus en plus sollicités sur l’ensemble du territoire national ; ils tendent ainsi à devenir les informateurs et les conseillers de nombreux français bien que la profession n’en est qu’à ses débuts.

Related posts

5 avantages conséquents d’un investissement en SCPI

Laurent

Immobilier, est-il possible de vendre sans commission?

Claude

Pourquoi construire son local commercial ?

Journal

Conclure la vente d’un appartement avec le soutien de votre agence immobilière

Tamby

Découvrez les critères d’achat d’un terrain constructible

Journal

Investir dans un appartement en montagne : bonne ou mauvaise idée ?

Claude