Image default
Immobilier

Trouver acquéreur à votre résidence tourisme avec Odalys Patrimoine

Vous souhaitez vous séparer de votre bien LMNP en résidence de tourisme ou simplement avoir une estimation de la valeur de ce bien ? Faites confiance à un professionnel qui saura vous mettre en relation avec un acquéreur proposant un prix avantageux.

Qui contacter pour revendre une résidence de tourisme en LMNP ?

Vous avez peut-être pensé à vous adresser au promoteur qui vous a vendu un bien sur plan sous le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) pour revendre ce dernier ? Sachez qu’une vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) se fait souvent dans un contexte de défiscalisation qui fait que le prix est soutenu par l’avantage fiscal. La plupart du temps, la revente d’un tel bien engendre des moins-values, ce qui explique largement la gêne du promoteur qui doit annoncer une telle surprise.

Pour obtenir une évaluation juste et précise de la valeur de revente d’une résidence de tourisme, le mieux est de s’adresser à un intervenant spécialisé ayant à son actif une longue expérience du marché comme Odalys Patrimoine. Cela permet de connaître l’historique de gestion de la résidence et la fiabilité du gestionnaire, ainsi que les tendances du prix. Il est à rappeler que la qualité du gestionnaire conditionne le ciblage des clients. En effet, un bon gestionnaire peut être proposé à tous les acheteurs, alors qu’un gestionnaire défaillant convient plus à des investisseurs prêts à le remplacer en fin de bail, ce qui implique des coûts supplémentaires.

Comment vendre une résidence de tourisme ?

Il est possible de vendre une résidence de tourisme à tout moment. La transaction peut se faire en passant par une agence immobilière, mais également via un notaire ou un conseiller en gestion de patrimoine. En principe, le prix sera fixé au moment de la revente en comparant l’offre et la demande. Deux autres options sont également possibles : l’approche locative où le rendement est à mettre en avant et l’approche patrimoniale qui est basé sur la valeur du bien.

Il est recommandé de procéder à la revente après neuf années de détention du bien pour éviter la remise en question des éventuels avantages fiscaux. En effet, la revente avant neuf ans détention du bien en Censi-Bouvard, qui permet de réduire le montant de son impôt sur le revenu de 11% du prix d’acquisition du bien, entraîne une restitution de l’avantage fiscal, sauf pour une revente liée au licenciement ou au décès de l’un des époux.

Related posts

Conclure la vente d’un appartement avec le soutien de votre agence immobilière

Tamby

Immobilier, est-il possible de vendre sans commission?

Claude

Comprendre les fonctionnements de la SCPI et l’OPCI

Irene

Que faut-il faire pour qu’un investissement immobilier soit rentable ?

Irene

Comment choisir son constructeur bâtiment industriel ?

Journal

L’appartement de vos rêves se trouve en Alsace

Journal