Image default
Business

Tout savoir sur les immobilisations corporelles en Belgique

Tout savoir sur les immobilisations corporelles en Belgique
3 (60%) 4 votes

Les immobilisations corporelles représentent tous les composants de l’actif identifiables contrairement aux immobilisations incorporelles. Ces actifs corporels ont en effet un caractère matériel. Concrets, ils doivent répondre à un certain nombre de critères précis. Ce type d’immobilisations doit fournir des avantages économiques à leur propriétaire. Elles figurent en comptabilité dans les comptes de classe 21 dans le plan comptable général. Découvrez dans cet article plus de détails concernant les immobilisations corporelles.

Précisions portant sur les immobilisations corporelles

Un certain nombre de biens constitue les immobilisations. En général, ce sont le mobilier, les matériels de bureau et informatique, les matériels de transport, les installations techniques, les outillages industriels, les constructions, les aménagements, les agencements ainsi que les terrains.

Ces derniers indiquent plus particulièrement les terrains viabilisés, les carrières, les terrains bâtis et les terrains nus. Quand un achat d’un ensemble immobilier se présente avec un montant global, il est indispensable dans ce cas de répartir le prix d’achat entre la construction et le terrain. En comptabilité, cette opération affecte directement les charges puisque la construction est une immobilisation amortissable contrairement au terrain.

Concernant les aménagements et les agencements de travaux, les professionnels en comptabilité travaillant au sein d’un cabinet d’expertise comptable à Ixelles, Bruxelles et à Saint-Gilles distinguent tous les travaux consistant à mettre le terrain en état d’utilisation. Ces comptes incluent les dépenses de défrichement, le drainage et les clôtures.

Construction, outillages et matériels industriels

Les constructions concernent les aménagements, les installations voire les bâtiments. Classé dans le compte 213 du plan comptable général, cet élément s’utilise fréquemment dans le cas où une société serait acquéreur du terrain. Divers composants se trouvent à l’intérieur d’une construction et chaque élément a son usage particulier. Ils doivent être en effet enregistrés dans des subdivisions différentes (la structure du bâtiment comme les toitures, les planchers, les murs ou encore les fondations doit être comptabilisée dans le compte 2131 et les autres installations et aménagements tels que la réfection de l’électricité, les lignes téléphoniques ou l’installation du chauffage sont enregistrés dans les comptes 2135.

Les constructions sur le sol d’autrui sont destinées plus précisément aux constructions érigées sur les terrains dont la structure n’est pas propriétaire. Les outillages et matériels industriels doivent être comptabilisés dans les comptes rattachant instantanément l’activité quelle qu’elle soit (agricole, artisanale, commerciale ou encore activité industrielle).

Dans un cabinet d’expertise comptable à Ixelles, deux grands sous-comptes sont considérés. Il s’agit en premier des matériels industriels englobant tous les machines et équipements nécessaires au conditionnement des matières, au façonnage, à la transformation et à l’extraction, les fournitures indispensables à la réalisation de prestations de services. Ensuite, les outillages informatiques rassemblent les matrices, les outils et les instruments se greffant à un autre matériel déjà existant.

 

Related posts

Recherche emploi : les conseils pour vous aider à suivre la bonne voie

Claude

10 choses à ne pas faire sur un CV

Odile

Comment optimiser son budget de voyage d’affaires ?

Claude

Pourquoi investir dans un domaine viticole dans le Sud-Ouest ?

Claude

Boulangerie, pâtisserie : nos conseils pour agencer votre boutique

Claude

Travaillez en open space, les conseils pour travailler efficacement

Laurent