Image default
Santé

La vache qui rit fait-elle grossir? – Calories vache qui rit – La vache qui rit au régime

La célèbre vache facétieuse au mufle jovial a enchanté votre enfance aux moments des gouters ou des fins de repas ; vous avez une pensée mélancolique en tirant sur la petite languette rouge qui effeuille la gâterie fromagère de son habit de lumière, mais aujourd’hui adulte vous vous rendez chèvre à savoir si la vache fait grossir. Voici de quoi répondre à cette question.

Etudions la liste des ingrédients énumérés par ordre décroissant : Lait écrémé réhydraté, fromages, beurre, protéines de lait, sels de fonte (polyphosphates, phosphates de calcium, acide citrique, diphosphates, sel. Comme pour beaucoup d’aliments industriels, cette liste au premier regard peut faire peur ; mais d’un point de vue diététique, la chose la plus importante à en retenir est une présence assez importante de sel, qui parmi tous ses nombreux dangers a pour effet de provoquer des problèmes de rétention d’eau, ce qui n’est absolument pas souhaitable en période de régime.

Regardons à présent la valeur nutritionnelle d’une portion individuelle de « vache qui rit » pesant 16,66 g. Au niveau calorique elle affiche 39 kcal, ce qui indique une densité plutôt importante. Voici comment sont répartis les nutriments : 3,17g de lipides dont 2,17 g d’acides gras saturés qui sont soupçonnés d’augmenter le taux de cholestérol. 1 g de glucides sous forme de sucre, 1.83 g de protéines, 0.309 g de sel, 0.122 g de sodium et enfin 102 mg de calcium. Nous pouvons en conclure que c’est un aliment assez calorique, plutôt gras, peu sucré mais trop riche en sel qui a quand même la vertu d’apporter du calcium.

Nonobstant ce constat un peu sévère, il faut rendre justice à la vache rouge pour sa richesse en vitamines A, B2, B12 et son excellent rapport oméga 6 / oméga 3 (un rapport défavorable serait grandement responsable de l’obésité). En revanche son rapport potassium / calcium est calamiteux, ce qui représente des dangers certains pour les personnes souffrant d’hypertension artérielle ou de diabète. Il faut noter aussi que cet aliment est très acidifiant, ce qui malheureusement aurait tendance à annuler les bienfaits du calcium et de la vitamine D, il ne faut donc pas compter sur « la vache qui rit » pour renforcer ses os. Soulignions à présent un dernier point essentiel, avec quoi mange-t-on habituellement «la vache qui rit » ? Du pain parbleu ! Est-il encore besoin de préciser que l’on ne mange pas du pain en phase de régime ?

Alors que faire de la gentille petite ruminante ? L’adoptons-nous ? Comme pour la majorité des aliments défavorables au régime, il n’est pas interdit de s’offrir un petit plaisir tant que cela reste sporadique et « sport addicte » ; donc oui, de temps en temps, mais associé à une activité sportive régulière et sans pain bien entendu. Bon à savoir il existe une version allégée en matières grasses et en sucres de la « vache qui rit », ce qui ne veut pas dire que l’on peut engouffrer une boite entière en toute impunité.

A lire aussi

Régime brule graisse pour maigrir rapidement

Irene

Edamamé et régime – Calories des édamamés

Irene

La cryolipolyse, technique d’amincissement efficace

sophie

Comment maigrir après 50 ans

Irene

La cétone de framboise

Irene

Tout savoir sur le plexus solaire

Tamby

Blanchiment dentaire – méthode 100% efficace

Redactissimo

Comment Maigrir ?

Irene

Comment combattre sa cellulite ?

Irene