Image default
Commerce et économie

Déconfinement : des files d’attente gigantesques devant les magasins en France le 11 mai

À l’approche de la date fatidique, les commerçants et leurs représentants syndicaux avaient fait part de leur inquiétude. Ils craignaient que les Français ne soient pas au rendez-vous. Pourtant, lundi 11 mai, de nombreuses et grandes files d’attente se sont formées devant les magasins un peu partout en France. Une bonne nouvelle pour l’économie et la Bourse, mais qui inquiète les scientifiques.

Un effet de rattrapage qui rassure l’économie

Les représentants des différents grands magasins de France ont expliqué ce phénomène par un effet de rattrapage. Pendant le confinement, la consommation des Français a baissé de 35 %. Dans le même temps, ils ont économisé en moyenne 50 % de plus que d’habitude. Résultat, dès le confinement levé, ils avaient de l’argent à dépenser pour compenser la chute de leur consommation.

Un tel comportement était espéré par les marchés financiers qui accueillent la nouvelle avec joie le mardi 12 mai. Grâce aux aides de la BCE et cette bonne reprise, l’euro garde une excellente santé et les marchés du Forex attirent de nombreux particuliers qui investissent sur des plateformes en ligne. Si vous voulez en savoir plus sur ce marché et la bonne dynamique dont il profite, visitez le site de l’une de ces plateformes.

La France n’échappera pas à la récession

Les files d’attente du 11 mai ont été une excellente nouvelle pour les commerçants et les investisseurs. Cependant, elles ne permettent pas d’espérer que la France échappe à la récession. Le confinement coûtera vraisemblablement six points de PIB à la France. Une situation économique délicate, mais partiellement compensée par le fait que la crise actuelle est internationale.

Effectivement, grâce aux aides de l’État et de la BCE, le nombre de faillites et de nouveaux chômeurs a été contrôlé. Aux États-Unis, le pays compte déjà 20 millions de chômeurs supplémentaires. Résultat, la zone euro reste forte, sa monnaie et son économie maintiennent leur position et tiennent bon. Les temps sont durs et le resteront, mais l’optimisme est permis sur les marchés financiers.

Les scientifiques craignent une seconde vague d’épidémie

Malgré tout, ces files d’attente ne sont pas une bonne nouvelle d’un point de vue médical. Si le port du masque s’est largement généralisé, il n’est pas toujours bien appliqué. Les files d’attente durent parfois plusieurs heures et les consommateurs s’y retrouvent dans une proximité parfois très risquée. En d’autres termes, une telle situation est idéale pour démarrer une deuxième vague.

Les médecins s’en inquiètent et ont alerté les médias et le gouvernement à ce sujet. Les Français sont invités à la plus grande prudence. S’ils souhaitent reprendre une consommation normale, ils sont invités à privilégier les commandes sur Internet ou le retrait en magasin.

 

A lire aussi

Portes et Fenêtres en aluminium ou PVC : le guide pour choisir

Christophe

Pourquoi opter pour une publicité gonflable ?

administrateur

Pour une recherche au service du monde économique

Journal

Comment se faire remarquer par l’objet publicitaire ?

Irene

Les clés pour trouver la viande bio facilement

Journal

Le tsunami économique approche : la France plonge dans l’inconnu

administrateur

La cession d’une pharmacie : les démarches à suivre pour réussir ce type de projet

Odile

Entreprises d’Ézanville (95), pourquoi installer des serrures haute sécurité ?

Journal

Investir de manière rémunératrice sur le Forex, depuis le Pakistan

Redactissimo